mardi 27 août 2013

Le rêve illusoire




« La surprise est l’épreuve d’un vrai courage » 
Aristote
Part 1/2




Avec mes chevilles pantagruéliques de femme enceinte je tirais mon trollet dans le vaste aéroport d'Ottawa. Ma robe aussi ample soit-elle dissimulait à peine mon ventre rond et pointu fruit d'une relation passionnelle à distance avec Yvan mon hommeet moi Tamaya. J'ai cru de tout mon coeur et de toutes mes tripes malgré les kilomètres qui nous séparent en l'amour. Je suis une personne assez téméraire, quand je veux quelque chose je l'obtiens. Hier, j'étais la seule jeune fille enceinte à ma  remise de diplômej'étais regardée différemment mais avec respect. Je n'étais cependant pas en mesure de me prendre des cuites avec mes copines diplômées et crier ivre dans les rues d'ottawa. Carine &  Ashley ont eu la sympathique idée d'organiser un barbecue à la maison.Quand je pense aux quantités de steaks , de saucisses accompagnées des délicieuses pommes de terre rissolées de mère de Ashley que j'ai englouti, mon appétit de futur maman m'inquiète terriblement. Ce matin encore, je ressens mon exagération lors du festin de la veille. Carine et Ashley mes infaillibles soeurs sont là avec moi à l'aéroport, l'une faisant la queue a ma place et l'autre est allée me chercher une bouteille de thé glacé pour me désaltérer car mes bouffées de chaleur refont surface.J'ai vraiment de la chance d'avoir cette famille. Carine est la française la plus gentille qu'il existe grincheuse mais attentionnée, Ashley est américaine originaire de l'Ohio, une grosse fêtarde aux allures délurées mais très fidèle en amitié Moi ivoiro-comorienne, mon prénom Tamaya signifit en comorien espoir, moi je suis la boule en jaune enceinte de 6mois.
- Les escarpins ne sont pas faits pour les femmes enceintes t'as vu tes pieds d'éléphants dans cette belle paire que tu massacres! lança Carine.
- Carine a raison, bouboule tu tue le glamour ! répondit Ashley d'un ton ironique.
-je rêve ou vous m'avez appelé bouboule? demandais-je d'un ton taquin.
-oui cest toi bouboule ! répondirent-elles en coeur.
Je savais comment les énerver alors je bus une gorgée de thé glacé avant de roter horriblement, Leurs mines signifiaient vraiment qu'elles voulaient me massacrer. Je me suis juste contenté de sourire !
-allez c'est l'heure d'aller en salle d'embarquement bouboule!
Nous nous fîmes un câlin collectif, Carine la larmes a l'œil me dit :
- Embrasses Yvan de notre part et surtout profites !
- N'oublie pas mes macarons de chez la duré! Appelles nous dès que t'arrives !  cria Ashley
-Yvan vous appellera sûrement car pendant les six heures je serais injoignable s'il vous plait ne faites pas tout foirer ma surprise,insistait-je soucieuse de faire fonctionner cette belle surprise à mon homme.
-T'inquiète pas,le scénario est impeccables me rassura Ashley en appuyant ses propos d'un clin d'œil.
Nous nous embrassâmes encore une fois... D'un pas nonchalant j'avançais vers la rangée d'embarquement le sourire aux lèvres. Je suis pressée, il y a comme une douce excitation qui fait battre mon coeur.Je n'arrêtais pas de sourire en imaginant mon homme dans les bras effleurant mon ventre,notre enfant. Ce voyage est le voyage que je préparais depuis un long moment. Pendant les 5ans que j'ai passé avec Yvan, jamais je suis allé le voir à Paris pourtant il est venu 10fois. Je ne suis jamais allé le voir en raison de mes cours, mes examens et petits boulots. Cette fois j'y vais pleine d'amour de joie, un bébé dans le le ventre et un master en poche. Ces vacances seront les plus délicieuses de ma vie,en famille. L'idée de famille réjouit mon coeur accentue mon excitation.
Mon état de femme enceinte me permet de bénéficier de certaines priorités comme être parmi les premiers installés de à bord l'avion.  Je suis située de façon a pouvoir me déplacer facilement, j'appelle mon père pour entendre sa voix de rauque et tendre me bénir le long de ce vol.
Que ressentira Yvan? La surprise sera t'elle a même de l'émouvoir au point de pleurer ?  Que sera t- il entrain de faire quand je sonnerais à son appartement ? J'ai prévu d'acheter un bouquet de fleur et un ballon avec marqué 'hi daddy'? Comment nous accueillera t-il? mon enfant et moi ?

Après l'embarquement, la démonstration des consignes de sécurité, l'hôtesse vérifie les ceintures de sécurité et m'adresse un sourire avant de deserrer ma ceinture et me rappeler qu'en cas de besoin il ne faudrait pas hésiter à l'un des membres de l'équipage. Être enceinte c'est aussi jouir de la gentillesse extrême d'inconnu qui croient qu'une bonne action pour une femme enceinte sauvera leur karma désuet.
Le décollage est une folle hauteur  subite qui fait grimper mon thermomètre d'excitation.Me vint l'idée de dormir pour ne pas sentir ces lourdes 6 heures passer. Alors lentement je fermais mes yeux imaginant mon homme m'enlacer....

Mon vol s'est agréablement bien déroulé j'ai passé la majeure partie du temps dormir, cependant la nourriture en avion est toujours aussi immonde. Le pilote vient de nous annoncer la météo et l'heure de Paris.C'est comme si je venais de gagner au loto, en entendant ce doux message à l'atterissage...

Le rang pour sortir de l'avion me semblait interminable,vive Paris. Les grandes façades vitrées laissait transparaitre une ville riche d'émotion avec un charme démesuré. Les grandes allées de l'aéroport était le théâtre d'interminables va et viens stressants d'une multitude de voyageurs. Moi,fidèle a mon état d'esprit fort excité je ne ressentais aucun stress. J'eus donc le temps d'acheter mon bouquet de fleur et mon ours en peluche après avoir passé les formalités douanières sans problèmes, je pus donc sortir de l'aéroport pour emplir ma poitrine tambourineuse de l'air de Paris. Ne dit-on pas que Paris est la capitale de l'amour? 
Quelques minutes plus tard je regarde le chauffeur ranger ma valise, je lui tend une carte postale que Yvan m'avait envoyé, sur laquelle est marqué son adresse. Le chauffeur ne trouve aucun élément incongru dans l'adresse et me garantit même qu'il connaît très bien Puteaux.Jusque là tout fonctionne merveilleusement bien. Par ailleurs, tout en admirant le paysage parisien à travers les vitres, je commençais à être légèrement stressée. Mon coeur ne battait plus par excitation mais par peur... Ce changement d'ambiance est-il dû a un chamboulement hormonal propre à la grossesse  ou serait-il prémonitoire à ces retrouvailles?
-Mademoiselle, nous sommes arrivés!
Le chauffeur m'a tiré de mes rêveries cauchemardesques me confrontant à la réalité du moment tant attendu....
Je reglai la note de taxi, les mains tremblantes.
- Mademoiselle vous êtes sur que cava? Laissez moi porter votre valise au moins. renchérit le quinquagénaire qui avait du ressentir la panique qui m'habitait.   
Sans dire mot j'hochais la tête et je finis par entrer dans le hall de l'immeuble. En jetant un regard panoramique sur les boites aux lettres à l'appartement 533, il était marqué "Yvan André Akafou & Joyceline Akafou" je n'en croyais pas mes yeux. Peut être que Joyceline est sa tante, une cousine qu'il héberge. Dans tous les cas,il ne m'en avait jamais parlé et mon coeur avait raison de battre aussi fort. Le chauffeur de taxi me laissa à l'ascenseur a ma demande.
1er étage j'ai mal a la tête.
2eme étage j'ai des crampes d estomac qui font gargouiller mon ventre de peur.
3eme étage je pose ma main droite sur mon ventre,mon enfant me donne des coups de pieds...
4eme étage je me dis que je n'aurais jamais du venir à Paris toute seule enceinte, je croyais être courageuse mais je ne le suis pas assez...
Drinng..
Je suis au 4 ème étage je m'avance tout doucement,la peur au ventre, promenant mon regard comme une enfant dans les allées. La terreur me faisait compter mes pas, je me parlais à moi même."Tamaya, tu n'aurais jamais dû prendre cet avion, jamais".  Je suis maintenant en face de sa porte, appartement 533. Je suis peut-être folle mais je crois que je vais repartir à Ottawa...
Je sonne ou pas ....
Je laisse timidement mon doigt sur le bouton de la sonnerie.

La suite bientôt

Noella ELLOH

2 commentaires:

  1. waouuu jaim. je veus tt de suite savoir la suite. bon je continue looool

    RépondreSupprimer